reduction des couts,voyage,low cost,cheap airfare,cheap flight,transport,energie,telecom,IT reduction,cout,anti,gaspi,cost killer,operatoire,hors production,e.procurement,grappiller,faire des economies,chasse,maitrise,budgetaire,budget,reduction,prix,tarifs,energie,optimisation,maintenance,TCO,Total cost of ownership,Return of investment,ROI,contrat cadre,achat,sauvage,cost cutting,saving,savy,expense,achats,affaires,bonne,promotions,promos
Costkiller centre de coûts
Costkiller services généraux
costkiller - Direction Financière
Charges Sociales Patronales
IMéthodes Analyse Coût
Trésorerie - Recouvrement
Délocalisation Mondialisation
costkiller - DRH
Ressources humaines
Grille Salaire
Salaire métier
Salaire secteur
Salaire profession
Conventions Collectives
Relation client - CRM
ERP
BPM
e-procurement
e-Sourcing
Externalisation
Production
GPAO
GMAO
Management
Supply Chain - Logistique
Gestion de Stock
Dématérialisation

Ministère des Finances : 10 gestes pour réduire la consommation de carburant

Nicolas Sarkozy, ministre d'Etat de l'Economie, des finances et de l'industrie a réunile 29 ocotobre les représentants de l'industrie et de la distribution pétrolière et des constructeurs et des services de l'automobile (1).

Cette réunion a permis en premier lieu d'examiner les perspectives d'évolution des prix du pétrole et leurs conséquences sur le prix des carburants. Le ministre a rappelé à cette occasion que l'ensemble des pays consommateurs, membres de l'Agence Internationale de l'Energie (AIE), disposait de stocks stratégiques équivalent à plus de 90 jours de consommation et qu'ils seraient prêts à les utiliser en cas de risque de pénurie - une telle situation étant aujourd'hui exclue.

Conscient de la nécessité de répercuter dans le prix des carburants l'augmentation des coûts d'approvisionnement, le ministre d'Etat a néanmoins demandé à l'ensemble des distributeurs de poursuivre leurs meilleurs efforts pour limiter cette hausse au strict minimum et en lisser les effets dans le temps.

En second lieu, l'ensemble des intervenants a souligné la nécessité de poursuivre et d'accroître les efforts d'économie d'énergie initiés depuis 2002 en matière de transports routiers et qui se sont traduits en 2003, et pour la première fois depuis 30 ans, par une diminution des consommations de carburant de 1,1%.

Ceci est nécessaire à court terme pour limiter l'impact de la hausse du pétrole sur le budget des ménages. A plus long terme, il s'agit à la fois de préparer notre économie à un renchérissement inévitable du coût de l'énergie et de limiter nos émissions de gaz à effet de serre afin de lutter contre le changement climatique.

Face à l'augmentation respectivement d'environ 9% et 14% des prix de l'eurosuper et du gazole, le ministre a donc décidé de lancer avec le soutien des professionnels concernés une grande campagne de sensibilisation à l'égard des Français.

Cette campagne s'articulera autour :

- d'une relance dès novembre et pour un mois de la campagne sur les économies d'énergie « Faisons Vite ça chauffe » organisée par l'ADEME. Cette campagne, à la fois télévisuelle et radiophonique, sera complétée par des messages spécifiquement dédiés aux économies d'énergie en matière d'utilisation de la voiture. Elle démarrera dès le 8 novembre à la radio et à partir de la mi-novembre à la télévision pendant trois semaines.
- d'une diffusion à vingt millions d'exemplaires d'une plaquette d'information sur les 10 gestes simples que chaque automobiliste est invité à mettre en oeuvre au quotidien pour diminuer sans effort sa consommation d'au moins 10%.

Ces dix gestes portent à la fois sur :

- la conduite : conduite souple, passage des vitesses adéquat et réduction de 10 km/h de sa vitesse sur autoroute ;
- l'entretien du véhicule : réglage des moteurs et des suspensions, gonflage des pneus ;
- l'usage du véhicule : utilisation judicieuse de la galerie, choix d'un transport alternatif pour les petits trajets ;
- le choix de véhicules récents et consommant peu et le recours à des équipements permettant de mieux maîtriser la consommation : régulateurs limiteurs de vitesse, instruments de navigation, pneus « basse consommation ».

Cette plaquette d'information sera disponible dès le 20 novembre dans un grand nombre de stations-services et plus progressivement dans les réseaux de distribution automobile et chez les différents professionnels de l'automobile qui s'associent à cette action.

Le ministre d'Etat se félicite à cet égard du soutien de l'ensemble des entreprises et des syndicats professionnels présents à cette réunion.

Le ministre d'Etat rappelle enfin que le Gouvernement a proposé au Parlement de porter le crédit d'impôt pour l'acquisition de chaudières à condensation, de matériaux d'isolation thermique et d'appareils de régulation de chauffage à 25 %. Il souligne que l'ensemble de ces équipements permet de réduire les consommations de chauffage respectivement de 10, 3,5 et 4% et rappelle également que l'entretien des chaudières permet d'économiser jusqu'à 10% des consommations d'énergie.

1 Etaient présents à la réunion les groupes TOTAL, SHELL, BP, ESSO, AGIP, Auchan, Carrefour, Les Mousquetaires, Casino, Renault, PSA Peugeot Citroën, Michelin ainsi que l'UFIP, l'UIP, la FF2C, le CCFA, le CNPA, la CFPB

Source : MINEFI

 

Dictionnaire & Définitions   3 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Costkiller.net - portail réduction des coûts 2012 - 2013 - Coskiller.net - all rights reserved

Costkiller.net   B2B cost saving and costs cutting portal costkiller copyright