reduction des couts,voyage,low cost,cheap airfare,cheap flight,transport,energie,telecom,IT reduction,cout,anti,gaspi,cost killer,operatoire,hors production,e.procurement,grappiller,faire des economies,chasse,maitrise,budgetaire,budget,reduction,prix,tarifs,energie,optimisation,maintenance,TCO,Total cost of ownership,Return of investment,ROI,contrat cadre,achat,sauvage,cost cutting,saving,savy,expense,achats,affaires,bonne,promotions,promos
Costkiller centre de coûts
Costkiller services généraux
costkiller - Direction Financière
Charges Sociales Patronales
IMéthodes Analyse Coût
Trésorerie - Recouvrement
Délocalisation Mondialisation
costkiller - DRH
Ressources humaines
Grille Salaire
Salaire métier
Salaire secteur
Salaire profession
Conventions Collectives
Relation client - CRM
ERP
BPM
e-procurement
e-Sourcing
Externalisation
Production
GPAO
GMAO
Management
Supply Chain - Logistique
Gestion de Stock
Dématérialisation

LES MÉTIERS EN 2015 : l’impact du départ des générations du baby-boom

D'ici 2015, le nombre de postesà pourvoir sur le marché du travail devrait augmenter fortement quand les générations nées après 1945 arriveront en fin de carrière. La tertiarisation de l'économie devrait se poursuivre avec toujours plus de cadres, mais aussi avec des emplois peu qualifiés de plus en plus nombreux dans les services et l'aide à la personne.

Le dynamisme de l'emploi dans certains métiers pourrait entraîner des difficultés de recrutement. Ces problèmes s'aggraveront pour les métiers les moins attractifs et s'atténueront dans les entreprises susceptibles d'offrir des perspectives de carrière. La hausse du nombre de postesà pourvoir ne se traduirait par une baisse du chômage que si des mesures actives d'accompagnement des entreprises et des personnes sont mises en place.

LES DÉPARTS EN FIN DE CARRIÈRE AUGMENTERONT DE 50 % D'ICI À 2015

À partir des années 2005-2010 et pendant les trente années qui viennent, les générations
appelées à sortir de l'emploi seront beaucoup plus nombreuses que par le passé (graphique).
Les flux de sortie en fin de carrière (1) passeront de 410 000 par an dans les années 1990
à 630 000 à l'horizon 2015. Les sorties augmenteront très rapidement jusqu'en 2009, plus modérément ensuite. Cette hausse est largement déterminée par les phénomènes démographiques. Elle dépend relativement peu des hypothèses retenues sur l'impact des différentes politiques visant à reculer l'âge de départ en fin de carrière. L'allongement des durées de cotisations pour accéder à une retraite à taux plein et la limitation des aides publiques aux préretraites permettent en effet de remonter les taux d'activité et de mieux équilibrer les régimes de retraite. Mais ils conduisent essentiellement à lisser et à décaler dans le temps cette hausse du nombre de départs en fin de carrière, et non à réduire son ampleur.

Actuellement, plus de la moitié d'une génération est sortie de l'emploi avant 60 ans, que ce soit pour partir à la retraite, en préretraite, vers le chômage avec dispense de recherche d'emploi ou pour raisons de santé ou d'inaptitude. Dans l'hypothèse d'une baisse, même modérée, du chômage, le recours aux dispositifs de préretraites devrait diminuer nettement, ainsi que les mécanismes de dispense de recherche d'emploi. Toutefois, un certain nombre de salariés présentant des problèmes de santé ou occupant des tâches difficiles auront des difficultés à se maintenir en emploi jusqu'à 60 ans. Cela devrait concerner particulièrement les métiers du bâtiment, les conducteurs et la plupart des métiers considérés comme peu qualifiés. Au cours des années 1990, les départs dans ces professions pour raisons de santé avaient déjà été particulièrement fréquents.

Consulter l'étude de la DARES

Source : Le Centre d’analyse stratégique

 

Dictionnaire & Définitions   3 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Costkiller.net - portail réduction des coûts 2012 - 2013 - Coskiller.net - all rights reserved

Costkiller.net   B2B cost saving and costs cutting portal costkiller copyright