reduction des couts,voyage,low cost,cheap airfare,cheap flight,transport,energie,telecom,IT reduction,cout,anti,gaspi,cost killer,operatoire,hors production,e.procurement,grappiller,faire des economies,chasse,maitrise,budgetaire,budget,reduction,prix,tarifs,energie,optimisation,maintenance,TCO,Total cost of ownership,Return of investment,ROI,contrat cadre,achat,sauvage,cost cutting,saving,savy,expense,achats,affaires,bonne,promotions,promos
Costkiller centre de coûts
Costkiller services généraux
costkiller - Direction Financière
Charges Sociales Patronales
IMéthodes Analyse Coût
Trésorerie - Recouvrement
Délocalisation Mondialisation
costkiller - DRH
Ressources humaines
Grille Salaire
Salaire métier
Salaire secteur
Salaire profession
Conventions Collectives
Relation client - CRM
ERP
BPM
e-procurement
e-Sourcing
Externalisation
Production
GPAO
GMAO
Management
Supply Chain - Logistique
Gestion de Stock
Dématérialisation

Jusqu’à 7 000 euros d’économie de fioul pour un agriculteur grâce à la technique du semis direct sous couvert du LAMS

Extrait de l’interview de Claude Bourguignon, chercheur au L.A.M.S (Laboratoire Analyses Microbiologiques des Sols) lors de l’émission Sur les docks, 2007, avant l'heure (10/11) - 2007 ou le défi écologique sur France Culture.

France Culture « Peut-on évoquer ces techniques qui éviteraient le fait de déverser autant de pesticides et de produits chimiques dans les sols et d’avoir des répercutions aussi incalculables… »

Claude Bourguignon « Notre travail c’est de regarder comment fonctionne un sol. Sur le plan biologique, un sol dans la nature n’est jamais retourné. Il n’est jamais bouleversé. La première opération qu’on apprend aux agriculteurs, c’est d’arrêter de labourer et de passer à des techniques qu’on appelle semis direct sous couvert. C’est à dire qu’on prend des plantes, qui vont protéger le sol pendant l’inter-culture… Ainsi pour un semis vous passez de 140 litres de fioul à l’hectare en travail annuel, à moins de 30 litres même moins de 20 litres. Donc grosse économie de fioul pour l’agriculteur. Son tracteur n’a plus besoin d’être gros… il a juste un semoir à tirer et non plus une charrue. Il respecte son sol, la matière organique remonte, les vers de terre reviennent. Il consomme moins d’engrais, car le sol nourrit mieux la plante, donc moins de pesticides. Le problème c’est que vous avez les coopératives qui vont se rendre compte qu’elles ne vendent plus d’engrais. Comme ce son les mêmes entreprises qui fabriquent les engrais qui rendent les plantes malades, qui fabriquent les insecticides, les médicaments... Ils n’ont pas envie que cela change… Donc ils freinent. Ils racontent aux agriculteurs qui se lancent là dedans… c’est n’importe quoi comme technique, tu vas te ruiner, tu vas faire faillite…. »

Et de citer un plus l’exemple d’un agriculteur qui via cette technique à économiser 7 000 euros de fioul…

Ecoutez la suite sur le site de France Culture

A propos de Claude Bourguignon
L'auteur propose une nouvelle voie pour l'agriculture : "l'agrologie". Cette science de l'agriculture écologique est fondée sur la perception des relations qui unissent le sol, les microbes, les plantes, les animaux et l'homme. Elle développe l'usage d'espèces déjà sélectionnées par la nature pour leur aptitude à restructurer les sols, récupérer les engrais, à pousser sur les sols arides.

A propos du L.A.M.S (Laboratoire Analyses Microbiologiques des Sols)
Le L.A.M.S. effectue des analyses ou des expertises pour les agriculteurs et les professionnels sur l'ensemble de la France, en céréali-culture (Bassin Parisien, Centre, Sud-Ouest, etc.), en arboriculture (Ouest, Alsace) ou en polyculture-élevage. Les analyses permettent d’établir un diagnostic de l’état d’amélioration ou de dégradation des sols agricoles. En fonction de ces diagnostics, le L.A.M.S. conseille des itinéraires techniques respectueux des sols et économes en intrans. Le L.A.M.S. aide les agriculteurs à développer les T.C.S ou le semis direct sous couvert en fonction de l’état de leur sol, et de leur zone pédoclimatique. Pour développer ces techniques innovantes le L.A.M.S. travaille avec et chez les agriculteurs qu’ils soient ou non regroupés en CETA ou GDA. Pour les éleveurs le L.A.M.S. conseille des techniques de gestion des matières organiques (lisiers ou fumiers) par compostage de surface ou compostage en tas afin d’éviter les pollutions, et de valoriser les effluents d’élevage

Le site du LAMS : http://www.lams-21.com/

source : Costkiller.net

Dictionnaire & Définitions   3 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Costkiller.net - portail réduction des coûts 2012 - 2013 - Coskiller.net - all rights reserved

Costkiller.net   B2B cost saving and costs cutting portal costkiller copyright