reduction des couts,voyage,low cost,cheap airfare,cheap flight,transport,energie,telecom,IT reduction,cout,anti,gaspi,cost killer,operatoire,hors production,e.procurement,grappiller,faire des economies,chasse,maitrise,budgetaire,budget,reduction,prix,tarifs,energie,optimisation,maintenance,TCO,Total cost of ownership,Return of investment,ROI,contrat cadre,achat,sauvage,cost cutting,saving,savy,expense,achats,affaires,bonne,promotions,promos
Costkiller centre de coûts
Costkiller services généraux
costkiller - Direction Financière
Charges Sociales Patronales
IMéthodes Analyse Coût
Trésorerie - Recouvrement
Délocalisation Mondialisation
costkiller - DRH
Ressources humaines
Grille Salaire
Salaire métier
Salaire secteur
Salaire profession
Conventions Collectives
Relation client - CRM
ERP
BPM
e-procurement
e-Sourcing
Externalisation
Production
GPAO
GMAO
Management
Supply Chain - Logistique
Gestion de Stock
Dématérialisation

886 emplois supprimés chez HP en France au lieu des 1240 prévus à l'origine

L'image est complète après la tenue de deux Comités d'Entreprise hier et ce matin. Le chiffre de suppressions de poste communiqué pour les deux principales sociétés du Groupe HP en France, HP France et HP Centre de Comptétences France est donc de 886 (18,1% de l’effectif). A comparer aux 1240 du 12 septembre 2005 (25,4% de l’effectif) et qui ont entraîné le conflit social qu’on connaît. Le chiffre incluant les prévisions de suppressions de poste dans les filiales Triaton et CFS (qui grâce à notre action seront dans les mêmes conditions de départ que les employés HPF et CCF) est estimé à 940. Il y aurait 767 suppressions de poste sur 2006. Et 119 en 2007.

A noter : le chiffre de suppressions de postes sur 2 ans a donc baissé depuis le 12 septembre pour HPF et CCF de presque 30%. Avec un chiffre de 18%, nous passons donc sous la moyenne européenne de suppressions de postes 2006-2007 estimée à 20%. Pour rappel, le PSE 2003 a concerné 20% de suppressions de poste en France contre une moyenne européenne de 15%. En 2004 et 2005, la France a été épargnée par un accord spécial alors que les suppressions de poste se poursuivaient dans tous les autres pays de la région EMEA (1842 suppressions soit 5% environ). La France n’est pas, désormais, spécialement pénalisée par les réductions d’effectifs qui restent toutefois importantes. Les chiffres abritent des réalités très différentes par site et organisation.

Raisons données (HPF + HP CCF) :
· Impact des délocalisations : 245
· Impact de la sous-traitance : 135
· Réduction des niveaux de management : 48
· Cessation d’activité : 37
· Postes en doublon : 9

Les justifications pour les 412 autres suppressions de poste sont du style maintien de la compétitivité, optimisation de la structure et autres facteurs organisationnels… Bref, il va y avoir du travail pour l’expert…

Par société :
· HPF 395 (19,5% des effectifs au 19/7/05)
· CCF 491 (17,2% des effectifs au 19/7/05)

A noter : certains postes HPF ayant une vocation internationale, l’impact est en fait :
· Postes internationaux : 538 (18,8%)
· Postes à vocation franco-française : 348 (17,2%)

Par catégorie (total HPF+ CCF) :
· Non cadres : 239 (35%)
· Cadres 647 : (15%)

Par organisation (HPF+ CCF):
· HPFS : 23 = 100% (départ, reclassement ou transfert volontaire dans une filiale)
· Fonctions Centrales : 86 (39%)
. GO-IT : 110 (25%)
· TSG : 511 (18%)
· IPG : 37 (18%)
· CSG hors HPFS : 83 (14%)
· PSG : 36 (7%)

Par site (HPF+ CCF):
· Rennes : 7 (50%)
· Rouen : 3 (38%)
· IDA : 141 (38%)
· Strasbourg : 14 (37%)
· Toulouse : 16 (35%)
· Aix : 15 (33%)
· Lille : 18 (33%)
· Nantes : 12 (29%)
· Bordeaux : 9 (22%)
· Roissy : 1 (17%)
· Les Ulis : 153 (17%)
· Issy : 155 (16%)
· Grenoble : 292 (14%)
· Sophia : 42 (14%)

Grenoble, Sophia et Les Ulis sont moins touchés que ce qui était craint initialement. Nous n’avons pas les suppressions de poste par métier pour l’instant. La restructuration frappe lourdement surtout les non cadres, les fonctions centrales, Isle d'Abeau et les agences de Province. Nous dénoncons ces choix stratégiques et demanderons la justification de chaque poste supprimé. Nous nous fixons comme objectif d'éviter toute désignation et de maximiser les reconversions et reclassements.

Les délais légaux et administratifs nous font penser qu’aucun départ n’est envisageable avant au moins la mi-juin 2006.

Source : intersyndicale HP - CFTC

 

Dictionnaire & Définitions   3 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Costkiller.net - portail réduction des coûts 2012 - 2013 - Coskiller.net - all rights reserved

Costkiller.net   B2B cost saving and costs cutting portal costkiller copyright