reduction des couts,voyage,low cost,cheap airfare,cheap flight,transport,energie,telecom,IT reduction,cout,anti,gaspi,cost killer,operatoire,hors production,e.procurement,grappiller,faire des economies,chasse,maitrise,budgetaire,budget,reduction,prix,tarifs,energie,optimisation,maintenance,TCO,Total cost of ownership,Return of investment,ROI,contrat cadre,achat,sauvage,cost cutting,saving,savy,expense,achats,affaires,bonne,promotions,promos
Costkiller centre de coûts
Costkiller services généraux
costkiller - Direction Financière
Charges Sociales Patronales
IMéthodes Analyse Coût
Trésorerie - Recouvrement
Délocalisation Mondialisation
costkiller - DRH
Ressources humaines
Grille Salaire
Salaire métier
Salaire secteur
Salaire profession
Conventions Collectives
Relation client - CRM
ERP
BPM
e-procurement
e-Sourcing
Externalisation
Production
GPAO
GMAO
Management
Supply Chain - Logistique
Gestion de Stock
Dématérialisation

Avantages en termes de coûts d'une production industrielle Automobile en Ontario

Juin 2005 - Histoire de l'Automobile

L'histoire de l'Automobile s'est enfin réalisée en 2004 lorsque l'Ontario a produit 2 662 958 véhicules légers, dépassant le Michigan avec ses 2 553 413 véhicules, et devenant la plus grande juridiction d'Amérique du Nord en termes de production automobile.

L'industrie Automobile en Ontario a commencé en 1904, lorsque Ford Motor Company of Canada a construit sa première usine à Windsor.

L'Ontario : l'Industrie Automobile du Canada.

Au Canada, l'Ontario fabrique 100% des véhicules légers. Cette province abrite plus de 400 équipementiers, et 14 usines d'assemblage, dirigées par les 7 plus grands constructeurs du monde.

Parmi les équipementiers, on a des multinationales, basées en Ontario comme Magna, Dana Corp, et Delphi Automotive, et des entreprises qui ont grandi sur place comme le groupe Woodbridge, Westcast Indutries et Linamar. La province attire toujours de nouveaux équipementiers y compris des entreprises internationales comme Nemak, Ube Automotive et Autoliv.

L'Ontario fabrique des véhicules clefs pour le marché Nord Américain.

Production automobile mondiale.

La production de l'Ontario a dépassé 2.6 millions de véhicules par an, ce qui représente 16.6% de l'ensemble de la production en Amérique du Nord. La diversification de l'industrie automobile en Ontario en dehors des trois grands américains, DaimlerChrysler, Ford et General Motors, a entrainé un accroissement de production incluant Honda, Toyota et CAMI Automotive.

Main d'œuvre qualifiée

Les 135 000 employés du secteur automobile sont très bien formés. 43% ont terminé leurs études post-secondaires, et les 44 collèges et universités approvisionnent régulièrement le marché en collaborateurs qualifiés. En 2003, le nombre de personnes travaillant dans le secteur automobile avait atteint 152 131 personnes.

Les employés du secteur automobile ont permis à la province de devenir le leader mondial pour l'ensemble de ces secteurs : injection et montage sous pression, hydroforming, fonte de métaux ferreux et non ferreux, peinture à base de poudre et fabrication.

Stratégie d'investissement automobile en Ontario. La stratégie d'investissement automobile en Ontario, qui représente un montant de CDN $500 millions, a démarré en avril 2004. Elle apporte son soutien à de vastes projets comme : la formation dans le domaine de la technologie avancée, l'innovation et la recherche, l'amélioration des infrastructures, les technologies visant à préserve l'énergie et l'environnement.

Avantages en termes de coûts.

D'après le rapport KPMG 2004 « Competitive Alternatives », le coût du travail en Ontario est inférieur de 9% à celui des Etats-Unis.

L'Ontario offre également des avantages fiscaux.Niveau de taxes pour la fabrication d'automobiles plus bas que dans n'importe quelle juridiction aux Etats Unis

Les taxes ontariennes fédérales et provinciales atteignent pratiquement les 34% des taxes fédérales Nord américaines.

Pas de restriction pour le rapatriement des profits

Exemples des couts du travail en Ontario :

L'ouvrier dans une usine d'assemblage en Ontario gagne US$16.57 de l'heure, alors que le même ouvrier aux Etats-Unis va gagner US$28.35 de l'heure. Un ouvrier dans une usine d'équipementier va gagner US$18.04 de l'heure en Ontario, alors qu'aux Etats-Unis il gagnera US$20.40 de l'heure

Usines d'assemblage

Quatre des dix usines d'assemblage les plus productives en Amérique du Nord sont situées en Ontario.

D'après le dernier rapport automobile canadien, réalisé par Scotia Economics, qui est sorti le 28 juin 2005, la productivité au Canada, calculée sur la base du nombre de journées homme nécessaire pour construire une voiture, s'est améliorée de 1% par rapport à l'an denier pour atteindre 2.78, ce qui donne un avantage de 4.4% par rapport aux Etats-Unis. L'avantage par rapport au Mexique est encore plus frappant : 24%

L'Ontario a remporté 15 des 46 récompenses pour la qualité des usines en Amérique du Nord ( JD Power and Associates.)

Situation et infrastructure

Les usines automobiles en Ontario sont faciles d'accès pour le marché américain. Environ 1heure d'avion, et une journée de route des plus grands centres des Etats-Unis.

L'Ontario est relié aux Etats-Unis par 10 autoroute et 5 lignes de chemin de fer.

Le programme Free and Secure Trade (FAST) est un programme Américano-canadien qui a pour but d'améliorer les flux et la sécurité des passages d'un pays à l'autre.

Qui investit ?

Les investissements étrangers dans le secteur de l'Automobile continuent a soutenir l'attraction de l'Ontario pour y produire des automobiles . Cela renforce l'Ontario dans sa compétitivité pour les investisseurs.

Toyota Canada

Juin 2005, Toyota a annoncé un investissement de $800 millions pour la construction d'une usine automobile à Woodstock. Celle-ci devrait être opérationnelle en 2008. Le gouvernement de l'Ontario va investir à hauteur de $70 millions, y compris pour la formation et les infrastructures.

Septembre 2003, Toyota Canada : La première Lexus à être fabriquée en dehors du Japon est fabriquée au Canada. Le première Lexus RX330 SUV est sortie des chaînes de l'usine de Cambridge.

General Motors

En mars 2005, à la suite d'accords entre le gouvernement de l'Ontario et le gouvernement fédéral, General Motors a investi CDN$ 2.5 milliards pour ses activités canadiennes, ce qui représente l'investissement le plus important jamais consenti dans l'histoire de l'automobile nationale. Cette annonce marque le démarrage du projet Beacon de GM, qui vise à renforcer l'ingénierie automobile, la Recherche et le Développement et les capacités de production au Canada.

Le gouvernement Ontarien s'est engagé à hauteur de CDN$ 235 millions pour un vaste projet qui va permettre de créer 500 nouveaux emplois à Ingersoll, Oshawa en Sainte Catherines.

Ford

En Octobre 2004, Ford Canada a engagé plus de CDN$ 1 milliard dans une usine pilote, qui va faire de l'usine de Oakville, en Ontario l'usine la plus flexible du Canada.

DaimlerChrysler Canada

Décembre 2004, DaimlerChrysler Canada a annoncé un investissement de CDN$ 365 millions pour la modernisation de son usine d'assemblage de mini vans à Windsor, remplaçant toutes les opérations de peinture manuelles par une chaîne de peinture robotisée.

Honda Canada

Janvier 2004, Honda Canada a annoncé son intention de construire son Ridgeline, Petit utilitaire léger et sportif dans son usine d'Alliston. Septembre 2003, Honda Canada fête sa 2 millionième Civic fabriquée dans l'usine d'Alliston. De l'autre côté de la route, l'autre usine Honda est créditée du lancement très réussi de l'Odyssey , Pilote, et Acura MDX, toutes sortent de cette même usine.

Source : Ministère du Développement Economique et du Commerce

Dictionnaire & Définitions   3 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Costkiller.net - portail réduction des coûts 2012 - 2013 - Coskiller.net - all rights reserved

Costkiller.net   B2B cost saving and costs cutting portal costkiller copyright