reduction des couts,voyage,low cost,cheap airfare,cheap flight,transport,energie,telecom,IT reduction,cout,anti,gaspi,cost killer,operatoire,hors production,e.procurement,grappiller,faire des economies,chasse,maitrise,budgetaire,budget,reduction,prix,tarifs,energie,optimisation,maintenance,TCO,Total cost of ownership,Return of investment,ROI,contrat cadre,achat,sauvage,cost cutting,saving,savy,expense,achats,affaires,bonne,promotions,promos
Costkiller centre de coûts
Costkiller services généraux
costkiller - Direction Financière
Charges Sociales Patronales
IMéthodes Analyse Coût
Trésorerie - Recouvrement
Délocalisation Mondialisation
costkiller - DRH
Ressources humaines
Grille Salaire
Salaire métier
Salaire secteur
Salaire profession
Conventions Collectives
Relation client - CRM
ERP
BPM
e-procurement
e-Sourcing
Externalisation
Production
GPAO
GMAO
Management
Supply Chain - Logistique
Gestion de Stock
Dématérialisation

Crédit Lyonnais : les bonnes affaires continuent pour les employés

La fête continue pour les employés de la banque du Crédit Lyonnais. Cette banque renflouée sur le dos des contribuables, vient en effet d’accorder sous la pression des syndicats toute une somme d’avantages dont certains pourraient paraître extraordinaires pour un établissement financier privé et coté en bourse. Outre une augmentation de salaire brute annuelle (RBA) pour tous pour 2006, la Direction a augmenté « la prime pour travaux, versée lorsque des travaux importants décidés par LCL, sont effectués sur les lieux de travail ou à proximité immédiate et occasionnent pour le personnel des nuisances pendant une durée d’au moins un mois ».

HM - Costkiller.net

Lire le communiqué de la CFDT

NEGOCIATION SALARIALE L.C.L. 2005 n°8
LA CFDT PERSISTE.....ET SIGNE !!!
jeudi 15 décembre 2005

Pour la CFDT, la séance du 13 décembre a été la bonne !! + 2% de RBA avec un plancher de 500 € En effet, après cette ultime séance, la CFDT de LCL considère que les dernières propositions de la Direction sont acceptables et globalement conformes à nos revendications.
Vous savez que la CFDT a été très présente pour ce dossier et a voulu vous associer de près dans le constat salarial et dans nos propositions. Nous vous remercions pour les nombreuses remontées et questions réceptionnées sur notre adresse Lotus et sur notre site Internet. Nous vous remercions aussi de l’accueil que vous avez bien souvent réservé à nos militants locaux. Mais place aux mesures et à l’accord salarial que la CFDT entend signer.

1/ Les mesures générales :

Rappel : la CFDT demandait une augmentation de salaire brute annuelle (RBA) pour tous. L’accord salarial prévoit :

Pour les Techniciens :

Une augmentation de la RBA de 2% avec un plancher de 500 €, effet au 1er janvier. Pour les salaires médians du niveau C, cela représente 2,41% de hausse de salaire. Pour les niveaux G, une hausse de 2% correspond en moyenne à une augmentation brute annuelle de l’ordre de 573 €. Avec le plancher, près de 70% des Techniciens, percevront une augmentation de plus de 2%

Pour mémoire, l’an dernier, la progression proposée était de moins de 1%. La nouvelle équipe nationale de la CFDT LCL constate avec satisfaction la progression obtenue.

Pour les Cadres :

La Direction reste sur le principe d’une prime qui a évolué à 500 € bruts pour les Cadres dont la RBA est inférieure ou égale à 35 000 €. Cette mesure concerne 2600 cadres et, pour la CFDT, cela représente une enveloppe d’1,3 millions d’euros.

Elle sera versée intégralement au personnel à temps plein. Elle sera calculée au prorata du régime de travail pour le personnel travaillant à temps partiel. Le niveau de classification, le niveau de RBA de 35000 € et le régime de travail sont appréciés au 31 décembre 2005.

Cette prime sera versée avec le salaire du mois de février 2006.

Au total, la CFDT calcule que la Direction va consacrer environ 11 millions d’euros pour les mesures générales (contre à peine 6 millions € lors de la séance du 21 novembre). Le principe de 64% de dotations individuelles pour 36% de mesures générales implique une enveloppe globale de l’ordre de 32 millions d’euros distribués à rapprocher avec les 17 millions d’euros de l’an dernier.

2/ Les mesures individuelles :

Les changements de niveau justifiés par un alourdissement des responsabilités exercées ou par la prise d’un nouveau poste comportant des responsabilités plus importantes devront être accompagnées d’une augmentation significative de la rémunération de base annuelle. Ainsi, par exemple, le passage du niveau G au niveau H marquant l’accession à la catégorie cadre donnera lieu à une augmentation minimale annuelle de 1 500 € bruts base temps plein (contre 1 000 € l’an dernier) et les passages entre niveaux techniciens se verront doter de 600 € minimum.

Les modalités d’attribution des augmentations salariales individuelles devront répondre aux enjeux de la politique salariale pour 2006 :

? Un objectif de fidélisation des jeunes, fortement recherchés sur le marché du travail, en particulier des commerciaux en charge de la clientèle haut de gamme et de la clientèle de professionnels ; ? Un objectif de motivation des collaborateurs engagés dans la deuxième partie de leur vie professionnelle, dont l’expérience est indispensable à l’entreprise, et qui ne pourront pas bénéficier d’une cessation anticipée de leur activité. ? Un objectif d’équité interne et d’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Les mesures individuelles devront être accordées sur les seuls critères de la compétence, du mérite et de la performance, sans considération du sexe ou du régime de travail. A cet égard, les managers seront invités à respecter une stricte équité, à compétences et performances équivalentes, entre hommes et femmes, tant en matière de décision d’attribution que de montant d’augmentation accordé.

De même, les salariés à temps partiel devront bénéficier d’augmentations salariales -rapportées à leur régime de travail- dans les mêmes conditions que les salariés à temps plein.

Un bilan de l’attribution des mesures salariales individuelles sera effectué au printemps 2006. A cette occasion, la CFDT qui demandait au au moins 5000 changements de niveau avec des minima visibles vérifiera la bonne application de cet accord et de nos revendications en la matière.

3/ Les autres mesures :

Aide à l’acquisition d’un ordinateur portable

Les collaborateurs inscrits en 1ère année d’ITB et de CESB pourront, sur production de la facture correspondante, se faire rembourser leurs frais d’acquisition d’un ordinateur portable, à hauteur des frais réellement engagés et dans la limite de 600 € (matériel neuf, achat 2005 accepté).

. Augmentation de la valeur faciale du ticket restaurant

La valeur faciale du ticket restaurant sera portée à 6,60 € à compter du 1er février 2006.

Allocation pour enfant handicapé

L’allocation pour enfant handicapé actuellement fixée à 77 € par mois est portée à 88 € et celle fixée à 199 € par mois portée à 220 €. Cette mesure prend effet au 1er février 2006.

Prime pour travaux

La prime pour travaux, versée lorsque des travaux importants, décidés par LCL, sont effectués sur les lieux de travail ou à proximité immédiate et occasionnent pour le personnel des nuisances pendant une durée d’au moins un mois, est portée de 17,04 € à 25 € par mois. Cette mesure prend effet au 1er février 2006.

Source : CFDT LCL

Dictionnaire & Définitions   3 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Costkiller.net - portail réduction des coûts 2012 - 2013 - Coskiller.net - all rights reserved

Costkiller.net   B2B cost saving and costs cutting portal costkiller copyright