reduction des couts,voyage,low cost,cheap airfare,cheap flight,transport,energie,telecom,IT reduction,cout,anti,gaspi,cost killer,operatoire,hors production,e.procurement,grappiller,faire des economies,chasse,maitrise,budgetaire,budget,reduction,prix,tarifs,energie,optimisation,maintenance,TCO,Total cost of ownership,Return of investment,ROI,contrat cadre,achat,sauvage,cost cutting,saving,savy,expense,achats,affaires,bonne,promotions,promos
Costkiller centre de coûts
Costkiller services généraux
costkiller - Direction Financière
Charges Sociales Patronales
IMéthodes Analyse Coût
Trésorerie - Recouvrement
Délocalisation Mondialisation
costkiller - DRH
Ressources humaines
Grille Salaire
Salaire métier
Salaire secteur
Salaire profession
Conventions Collectives
Relation client - CRM
ERP
BPM
e-procurement
e-Sourcing
Externalisation
Production
GPAO
GMAO
Management
Supply Chain - Logistique
Gestion de Stock
Dématérialisation

La maîtrise de l’offshore passe-t-elle par le Nearshore ?

Au cœur des politiques actuelles de réduction des coûts et d’augmentation de la productivité, l'approche offshore n'est plus considérée comme une alternative dans le compte d'exploitation tant elle est devenue une réalité incontournable.

Toutefois, la question reste entière quant au choix de sa destination offshore. Un phénomène très répandu en Europe est le « Nearshore ». Quel avantage présente-t-il par rapport à l’offshore classique ? Et le Nearshore n’est-il pas un moyen pour maîtriser l’offshore ?

L’offshore est un modèle qui consiste à confier une partie d'un projet à des prestataires à l'étranger pour bénéficier des coûts de main-d'œuvre extrêmement bas de certains pays. Le Nearshore est un « offshore vers des pays proches ».

L’Europe a besoin du Nearshore. Dans un marché où la notion de multi-nationalité est remplacée par la “mondialisation”, où la concurrence est de plus en plus acharnée, et où les technologies de l’information et de la communication sont de plus en plus utilisées comme un outil de développement, un nouveau modèle de collaboration est requis pour stimuler les échanges entre les différents acteurs dans les marchés matures, émergents et en cours de développement.

Selon la stratégie de Lisbonne qui définit l’Europe comme la première puissance mondiale basée sur la société de la connaissance, cette approche doit se faire en partenariat et en co-développement avec les pays historiquement proches de l'Europe (à l'Est la Russie, la Turquie et les anciens pays soviétiques de l'Europe centrale ou de l'Asie centrale, et au Sud dans le cadre d'un co-développement sur le pourtour méditerranéen).

En effet, les pays occidentaux ont besoin de franchir les barrières culturelles avec de tels pays et d’accéder à ces marchés émergents. Ainsi le Nearshore vers les pays nord africains présente une opportunité business pour l’Europe et vice versa.

Les avantages de ce modèle pour les pays occidentaux sont sans nul doute considérables. Le prix représente le principal atout de ce modèle, puisqu'il permet des économies pouvant aller jusqu'à 50 % par rapport aux tarifs pratiqués en France. Dans les pays du Maghreb, la qualité du travail constitue également un point fort.

Mais les avantages financiers d'une opération Nearshore ne se limitent pas uniquement aux économies sur le budget.

Externaliser permet d'identifier certains coûts méconnus et de les maîtriser. La facturation de la prestation permet souvent de découvrir des coûts cachés d'une ampleur significative, notamment dans le cas d'une gestion d'un parc micro.

L'évolution des coûts est plus prévisible. Le Nearshore permet une meilleure affectation du budget, une plus grande transparence et donc un meilleur contrôle des dépenses.

La transformation des coûts fixes en coûts variables apporte une grande flexibilité. Facturée à l'unité d'œuvre consommée, l'entreprise cliente est assurée de pouvoir réduire sa structure de coûts en cas de baisse d'activité ou, à l'inverse, peut répondre à un surcroît imprévu de la demande sans être bloquée par un goulet d'étranglement interne.

Dans un autre sens, le Nearshore est une collaboration win-win où l’Europe contribue au développement de ces régions voisines en enrichissant leurs offres locales, développant leur activité export, créant de nouveaux emplois pour leurs diplômés, partageant les expériences en business et gestion de projet, développant un marché orienté valeur ajoutée... C’est ainsi une possibilité de construire un marché plus mature, plus dynamique et plus compétitif, pour l’Europe et ses voisins.

Avec la révolution actuelle rapide des technologies de l’information, les pays émergeants de l’Afrique du Nord comme la Tunisie sont appelés à rattraper le train et à mettre à disposition les meilleures conditions de succès pour une ouverture et une collaboration mutuelle avec les pays développés. Ainsi, la Tunisie est en passe de devenir un acteur important dans la production des nouvelles technologies de l’information. Cela se réalise grâce au dynamisme d’une nouvelle génération d’entrepreneurs, à la disponibilité de ressources de qualité, et l’engagement du gouvernent à promouvoir ce secteur clé pour l’emploi des jeunes.

La deuxième phase du sommet mondial de la Société de l’Information, organisée en Tunisie en Novembre 2005, est un bon exemple montrant que les relations historiques entre le nord et le sud peuvent être renforcées par une étude commune des solutions possibles pour réduire la fracture numérique et faire un transfert de compétences équitable et bénéfique pour les deux parties.

Le Nearshore en Tunisie a l’avantage de la proximité culturelle et géographique avec l’Europe et tout particulièrement la France. Entre autres, nous noterons 2 heures de vol de Paris, Zurich et Frankfort et moins de 2 heures de Rome, Barcelone, Madrid, Milan, Nice et Genève, un rythme de production en heure européenne. Une position centrale en Méditerranée et une porte d’accès vers l’Afrique et le Moyen Orient.
* Un environnement propice à l'émergence de la société du savoir technologique. La Tunisie possède la première infrastructure Internet du continent.
* Des règles administratives, comptables, légales et commerciales très proches ou identiques aux règles et législations européennes, mais avec une plus grande souplesse de la législation sociale. Une nomenclature et une normalisation de la propriété intellectuelle conforme aux normes CEE.
* L’existence d’un personnel qualifié et compétent (40.000 diplômés du supérieur par an toutes filières confondues dont 5000 dans les NTIC) encadré et formé dans les grandes écoles européennes (et beaucoup dans les Ecoles des Mines)
* L’organisation de la seconde édition du Sommet Mondial de la Société de l'Information (SMSI)
* La liberté d’investissement, la possibilité de rapatriement des fruits des investissements étrangers et même une exonération d’impôts pour les entreprises exportatrices.

Ainsi de grands groupes ont retenu la Tunisie pour y implanter un site de production, de développement ou une représentation régionale (IBM, Microsoft, Siemens, Nokia, Alcatel, ST Microelectronics...)

C’est une véritable stratégie nationale que d’attirer les investisseurs étrangers et d’intégrer l’économie du savoir. Dans cette même logique entrepreneuriale, DISCOVERY Informatique, un des plus grands acteurs maghrébins en IT,a accentué son développement dans la prestation Nearshore.DISCOVERY devient aujourd’hui l’acteur de premier plan du domaine en Tunisie et en Afrique du nord, car elle cumule depuis plus de 10 ans une expérience réussie dans des projets pour des comptes européens (Sopra, QAD et Car Systems en France), ce qui représente entre 30 et 50% de son chiffre d’affaires.

Dans cet esprit, DISCOVERY Informatique DISCOVERY Informatique prend en charge tout ou partie des projets de développement et met à la disposition de ses clients et/ou partenaires ses compétences et son savoir-faire :
* Une expérience (plus de 140 projets NTI, plus de 100 clients sur l'Europe et le Maghreb).
* Une organisation selon les processus de qualité certifiée par l'A.F.A.Q selon la norme ISO 9001 version 2000 et une démarche CMM.
* Des valeurs partagées : écoute, confiance, responsabilité et efficacité.
* Une réactivité instantanée et une transparence de coopération vis-à-vis de ses clients.
* Des offres financières compétitives.
* Une proximité client grâce à des outils de communication de pointe : Internet (le plus fréquent ; mail ou messagerie instantanée via MSN), téléconférences, outil de partage des données, Skype, …

Ayant fait mes études d’ingénieur en France à l’école des Mines de Nancy, et étant d’origine tunisienne, je me suis concentrée depuis un an et demi sur le développement de cette approche Nearshore au sein de Discovery Informatique pour ses partenaires européens. Je peux vous dire que c’est un vrai bonheur de travailler pour mon pays avec le solide bagage de ma formation française.

Source : Soumaya Fathallah, Discovery

Dictionnaire & Définitions   3 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Costkiller.net - portail réduction des coûts 2012 - 2013 - Coskiller.net - all rights reserved

Costkiller.net   B2B cost saving and costs cutting portal costkiller copyright