reduction des couts,voyage,low cost,cheap airfare,cheap flight,transport,energie,telecom,IT reduction,cout,anti,gaspi,cost killer,operatoire,hors production,e.procurement,grappiller,faire des economies,chasse,maitrise,budgetaire,budget,reduction,prix,tarifs,energie,optimisation,maintenance,TCO,Total cost of ownership,Return of investment,ROI,contrat cadre,achat,sauvage,cost cutting,saving,savy,expense,achats,affaires,bonne,promotions,promos
Costkiller centre de coûts
Costkiller services généraux
costkiller - Direction Financière
Charges Sociales Patronales
IMéthodes Analyse Coût
Trésorerie - Recouvrement
Délocalisation Mondialisation
costkiller - DRH
Ressources humaines
Grille Salaire
Salaire métier
Salaire secteur
Salaire profession
Conventions Collectives
Relation client - CRM
ERP
BPM
e-procurement
e-Sourcing
Externalisation
Production
GPAO
GMAO
Management
Supply Chain - Logistique
Gestion de Stock
Dématérialisation

Société - 20-05-03 - France Télécom mène sa réduction des coûts au pas de charge

Pour sortir la tête de l’eau, France Télécom a lancé fin 2002 un plan de sauvetage à trois étages désigné «15+15+15». Après avoir bouclé la première tranche de refinancement de 15 milliards d’euros grâce à des emprunts obligataires et de nouvelles lignes de crédit, puis une augmentation de capital de 15 Mds d’euros, l’opérateur historique se concentre aujourd’hui sur la phase de réduction des coûts. Mise à feu il y a quelques mois, ce troisième étage baptisé TOP est censé ramener France télécom dans une orbite d’exploitation normalisée.

Selon l'opérateur, l’état d’avancement des multiples chantiers d’économies regroupés au sein de TOP, dont l’objectif est de dégager pour 2003 une capacité d'autofinancement nette de 3 Mds d'euros, est en avance sur l’échéancier.

D’ores et déjà, France Télécom dresse un premier bilan des économies réalisées. Le programme de centralisation et de rationalisation des achats qui touche l’ensemble des services (généraux, exploitation..) avec une première cible budgétaire de 5,5 milliards d’euros a déjà porté ses fruits. Rien que pour le premier trimestre 2003, la renégociation des contrats avec un objectif de 20 à 25 % de réduction de coûts se solde par 370 millions d’euros d’économies (750 millions prévus pour fin 2003). Cette optimisation des achats sera étendue à d’autres centres de coûts lors des deux prochaines années.

Parmi les autres économies palpables, France Télécom énumère pelle-mêle, la réduction des budgets publicitaires et de sponsoring ainsi que l’éviction des légions de consultants externes (en attendant des coupes plus délicates dans le personnel maison) avec à la clé quelques points d’économies grattés sur des charges d’exploitation représentant tout de même 64 % du chiffre d’affaires. Enfin, France Télécom a évidement réduit sa voilure en matière d’investissement, soit un quart de budget en moins par rapport au premier trimestre 2002, avec dans la ligne de mire l’activité internationale et quelques gros projets informatiques.

Source : http://costkiller.net

Dictionnaire & Définitions   3 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Costkiller.net - portail réduction des coûts 2012 - 2013 - Coskiller.net - all rights reserved

Costkiller.net   B2B cost saving and costs cutting portal costkiller copyright