reduction des couts,voyage,low cost,cheap airfare,cheap flight,transport,energie,telecom,IT reduction,cout,anti,gaspi,cost killer,operatoire,hors production,e.procurement,grappiller,faire des economies,chasse,maitrise,budgetaire,budget,reduction,prix,tarifs,energie,optimisation,maintenance,TCO,Total cost of ownership,Return of investment,ROI,contrat cadre,achat,sauvage,cost cutting,saving,savy,expense,achats,affaires,bonne,promotions,promos
Soldes et les Promos sur Promotions-discount.com
Costkiller centre de coûts
Costkiller services généraux
costkiller - Direction Financière
Grilles de Salaires
Charges Sociales Patronales
Audit
Impôts Taxes fiscalitéMéthodes Analyse Coût
Trésorerie - Recouvrement
Délocalisation Mondialisation
costkiller - DRH
Ressources humaines
Licenciement - Plan social
Grille Salaire
Salaire métier
Salaire secteur
Salaire profession
Portage salarial
Conventions Collectives
Relation client - CRM
ERP
BPM
e-procurement
e-Sourcing
Externalisation
Production
GPAO
GMAO
Management
Supply Chain - Logistique
Gestion de Stock
Dématérialisation

Rémunération des comptes de dépôt : pas forcément une bonne affaire

MERCREDI 20 AVRIL 2005 - L’annonce par les caisses d’épargne de leur intention de rémunérer les comptes de dépôt a eu une large couverture dans la presse écrite et audiovisuelle. Pour une fois les représentants du personnel en avaient été préalablement informés au comité de groupe du 12 avril. Mais au-delà de ce coup de pub, est-ce vraiment une bonne affaire ?

L’intérêt financier de ce scoop médiatique apparaît à l’évidence limité à l’œil attentif de l’employé de banque, mais de nombreux clients moins avisés pourraient s’y laisser prendre. La rémunération du compte chèque sera de 0.5% par an jusqu’à 2500 euros et 1% au-delà. Or l’encours moyen journalier des comptes chèques caisses d’épargne est de 1340 euros, soit une rémunération annuelle brute de 6,70 euros par an. Et comme il aura fallu souscrire un forfait (package) de plusieurs dizaines d’euros ...cette rémunération symbolique risque donc d’être un leurre particulièrement pour les clients modestes. La rémunération pourra être accessible hors package mais... contre tarification dans tous les cas.

Les caisses d’épargne ne prévoient pas de faire payer les chèques en contrepartie, mais les tarifications bancaires déjà existantes et le prix des packages souscrits suffiront à rentabiliser le dispositif, sans « augmentation sauvage » de la tarification existante précise le groupe Caisse d‘Epargne. Donc de toute façon, ça reste une bonne affaire... pour les caisses.

Mais ce sera une « autre affaire » pour les salariés : ils auront à vendre 250.000 « forfaits » avec tarification d’ici la fin de l’année pour rentabiliser l’opération ! l’objectif avoué est de gagner des parts de marché sur le Crédit Agricole et de se positionner avant l’arrivée sur le marché de la future Banque Postale. Pression commerciale et stress en perspective pour le personnel. En attendant d’emboîter le pas des Caisses d’Epargne sur la rémunération des comptes courants, les autres mutualistes et les banques AFB rappellent aux pouvoirs publics qu’elles contestent toujours le monopole de distribution du livret A.

Source : CFDT Banque


Dictionnaire & Définitions   3 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Costkiller.net - portail B2B leader réduction des coûts 2012 - Coskiller.net - all rights reserved

Costkiller.net   B2B cost saving and costs cutting portal costkiller copyright