reduction des couts,voyage,low cost,cheap airfare,cheap flight,transport,energie,telecom,IT reduction,cout,anti,gaspi,cost killer,operatoire,hors production,e.procurement,grappiller,faire des economies,chasse,maitrise,budgetaire,budget,reduction,prix,tarifs,energie,optimisation,maintenance,TCO,Total cost of ownership,Return of investment,ROI,contrat cadre,achat,sauvage,cost cutting,saving,savy,expense,achats,affaires,bonne,promotions,promos
Costkiller centre de coûts
Costkiller services généraux
costkiller - Direction Financière
Grilles de Salaires
Charges Sociales Patronales
Audit
IMéthodes Analyse Coût
Trésorerie - Recouvrement
Délocalisation Mondialisation
costkiller - DRH
Ressources humaines
Licenciement - Plan social
Grille Salaire
Salaire métier
Salaire secteur
Salaire profession
Portage salarial
Conventions Collectives
Relation client - CRM
ERP
BPM
e-procurement
e-Sourcing
Externalisation
Production
GPAO
GMAO
Management
Supply Chain - Logistique
Gestion de Stock
Dématérialisation

Une étude de l'Economist Intelligence Unit révèle les futurs espoirs, peurs et priorités stratégiques de plus de 4.000 managers seniors ou de niveau exécutif

La taille restera cruciale en 2010

Brussels - March 03, 2005 - La vie aux sommets promet d'être plus dure pour les leaders de marché au cours des cinq prochaines années. Voilà l'une des conclusions d'un programme de recherche majeur de l'Economist Intelligence Unit (EIU), sponsorisé par SAP (NYSE: SAP) et basé sur des entretiens approfondis avec plus de 4000 cadres issus du monde de l'entreprises ou du secteur public de 23 pays différents. Selon les répondants, la survie dans une économie globale, férocement compétitive, dépendra plus de l'adaptation des modèles professionnels - ou la manière dont l'entreprise fait des affaires - que de ce que l'entreprise fait réellement.

Mondialement, plus de 60 pour cent des répondants considèrent que la taille importera encore au cours des cinq prochaines années et citent la consolidation comme étant une plus grande menace que les nouveaux entrants issus des marchés émergeants en 2010. Parallèlement, la capacité d'adaptation rapide aux changements a été désignée comme "plus grand défi managérial" par 33 pour cent des personnes interrogées et figure dans le top 3 de 68 pour cent d'entre elles. Pour faire face à ce défi, 54 pour cent estiment que la flexibilité permettant d'implémenter rapidement de nouvelles manières de faire des affaires est plus importante que les nouveaux produits ou services. De plus, les directeurs s'attendent à ce que les clients, actionnaires et employés aient des exigences plus importantes et plus souvent conflictuelles.

"Pour être compétitif en 2010, les organisations devront assimiler des caractéristiques de flexibilité, d'ouverture, de collaboration et de vitesse d'exécution," déclare Henning Kagermann, président et CEO de SAP AG. "Alors que les entreprises se concentrent sans cesse davantage sur leur métier de base, elles seront de plus en plus dépendantes d'un réseau intégré de partenaires et fournisseurs pour rencontrer les exigences des clients en matière de flexibilité et de commodité. Dans ce contexte, il est primordial d'adapter l'écosystème pour qu'il autorise une implémentation rapide des nouveaux modèles professionnels qui vont stimuler et soutenir l'avantage compétitif."

"L'avancée de la globalisation et des changements technologiques sous-tend une innovation plus rapide," déclare Daniel Franklin, directeur de publication chez Economist Intelligence Unit. "Ajoutez à cela la tendance générale de libéralisation du marché, et il ne fait plus aucun doute que les changements se feront à l'avenir à un rythme ininterrompu. Les cadres comprennent que le rythme ne ralentira pas, au contraire, il continuera à s'intensifier."

"L'étude démontre que c'est la manière dont les compagnies utilisent l'information qui fait ou défait leur aptitude à acquérir flexibilité, ouverture, collaboration et vitesse et qui détermine leur manière d'opérer," déclare Denis McCauley, directeur Global Technology Research, Economist Intelligence Unit. "Les cadres croient au pouvoir de la technologie pour stimuler le changement professionnel."

"Les prédictions selon lesquelles l'IT deviendrait une marchandise de base restent prématurées", déclare Erik Brynjolfsson, professeur de management au MIT Sloan School et directeur du MIT Center pour l'eBusiness. " Plus qu'aucune période auparavant, les cinq prochaines années témoigneront de nombreuses innovations dans l'utilisation de l'IT pour la création d'avantages compétitifs. La nouvelle étude EUI et SAP, menée auprès de 4.000 managers, concorde avec nos propres recherches du MIT Center pour l'eBusiness, celles-ci soulignent le rôle grandissant de l'IT dans la création de nouveaux modèles professionnels. Alors que les données et l'informatique deviennent sans cesse moins chers, le potentiel de l'innovation engendrée par l'IT n'en finit pas de grandir."

Les découvertes clés de l'étude sont les suivantes:

*Les compagnies souhaitent mieux comprendre leurs clients. C'est également une nécessité pour elles. L'identification des changements dans le comportement et les besoins du client est considéré comme l'obstacle le plus significatif dans l'innovation des produits et services.

*L'adaptabilité et l'innovation sont au sommet des priorités stratégiques. Une adaptabilité rapide aux changements est considérée par 33 pour cent des répondants comme la principale priorité pour créer une valeur à long terme. 18 pour cent mettent en avant la vitesse d'innovation.

*La diversification est "out" et la spécialisation est "in". Les répondants s'attendent à ce que la compétition soit plus féroce dans les cinq prochaines années : trois personnes interrogées sur cinq estiment que la consolidation est la menace la plus importante, les autres craignent le plus les nouveaux entrants issus des marchés émergeants. Face aux pressions venant d'en haut ou d'en bas, 60 pour cent des firmes se concentrent sur l'amélioration des produits et services existants.

*L'IT sera une arme de compétitivité. Plus de 80 pour cent des répondants pointent l'IT comme un élément capital pour la capacité de leur entreprise à évoluer au travers des changements auxquels ils ont à faire face. En effet, quasi 60 pour cent voient en l'IT une future arme de compétitivité et non plus seulement un moyen pour réduire les coûts.

*La fuite des cerveaux est une réelle préoccupation. Presque 50 pour cent des personnes interrogées cite la conservation du personnel comme un challenge pour les ressources humaines, alors qu'un pourcentage identique a peur du départ du personnel clé pour la concurrence, ce qui est considéré comme la première menace pour l'intégrité et la propriété intellectuelle.

*Le salaire devrait être plus étroitement lié à la performance. Dans toutes les régions, une écrasante majorité des répondants estime que la rémunération des membres de la direction devrait être plus dépendante de la performance. De même, 82 pour cent pense que la valeur des marques sera davantage liée à une direction efficace.

A propos de SAP
SAP est le leader mondial de la fourniture de solutions logicielles pour entreprises. A l’heure actuelle, plus de 26.150 utilisateurs répartis dans plus de 120 pays utilisent plus de 88.700 installations de logiciels SAP. Les solutions de SAP sont conçues afin de satisfaire aux besoins des entreprises de toutes tailles, qu’il s’agisse d’une PME ou d’une organisation d’envergure mondiale. Basées sur la plate-forme SAP NetWeaver renforçant les changements commerciaux et l'innovation, les solutions mySAP Business Suite aident les entreprises du monde entier à améliorer leurs relations avec la clientèle et les partenaires ainsi qu'à accroître l'efficacité de leurs chaînes logistiques et de leurs processus d'exploitation. Les processus uniques et centraux de plus de 25 segments d’industrie, y compris la haute technologie, la grande distribution, le secteur public et les services financiers, sont supportés par les solutions de SAP. Avec des filiales dans plus de 50 pays, l'entreprise est cotée sur plusieurs bourses, dont celle de Francfort et le NYSE, sous le symbole "SAP". Vous trouverez de plus amples informations à l'adresse http://www.sap.com ou http://www.sap.com/belux

Contact SAP Belgium: Ina Coosemans, PR Manager, Chaussée de La Hulpe 166, B-1170 Bruxelles. T: +32 (0)2 674 66 06. E: ina.coosemans@sap.com
Contact presse: LVT Benelux PR, John Kinnart / Vera Luypaert, Avenue J. Sobieski, 1020 Bruxelles. T: +32 (0)2 474 17 40. M: +32 (0)496 16 43 83.F: +32 (0)2 474 17 47. E: john@lvtpr.com / vera@lvtpr.com

SAP, le logo de SAP, mySAP.com, mySAP, mySAP Business Suite et tous les autres produits et services de SAP mentionnés dans la présente sont des marques commerciales ou des marques déposées appartenant à SAP AG en Allemagne et dans différents autres pays.

source : SAP
Dictionnaire & Définitions   3 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Costkiller.net - portail réduction des coûts 2012 - 2013 - Coskiller.net - all rights reserved

Costkiller.net   B2B cost saving and costs cutting portal costkiller copyright